Trending : Terazzo is the new marble

Design

Terrazzo is back! Is it just a trend? We are going from marbleeverything to terrazzoeverything pretty soon! And we are not talking about good old beach/country one, we are talking about a whole fresh and trendy terazzo!
People love terazzo because it gives a lot of freedom. Made of cement and particles of marble granit or glass, there are no terazzo like another.
But as usual, use it with caution and do not put it everywhere! A touch of terazzo is worth a lot more than too much terazzo!

Penthouse S Westkaai Antwerp by Hans Verstuyft Architecten | UP interiorsNormann Copenhagen has added to a growing trend for terrazzo with a collection of speckle-topped tables created by Danish designer Simon Legald.Bano revestimiento material tendencia en terrazo 2 copia

 

Ces (beaux) livres à avoir chez soi en 2019!

Lifestyle

Hey there !

Hier en cherchant un cadeau de Noël sur Amazon, je me suis retrouvée à ajouter une dizaine de livres à ma liste (déjà longue) de livres à acheter , je me suis dit alors que ce serait une super idée de partager ici toutes ces références, sachant que si comme moi vous êtes gaga de tout ce qui est savoir-vivre autour du bon design et de la bonne architecture (mais pas que) vous alliez aussi pouvoir en profiter.

Eat, Drink, Nap ou Morning,Noon, Night – Soho House

Deux livres, le premier Eat,Drink, Nap et l’autre Morning,Noon, Night, sont deux livres par Soho House, qui est une chaine d’hôtels mais aussi un club de membres privé originalement créer pour ceux dans le monde des médias et de l’Art, et qui maintenant s’étend à tous ceux avec une “âme d’artiste”.
Les livres regorgent de conseils de savoir-vivre : bien cuisiner, choisir le bon meuble, créer la meilleure ambiance… tout ca accompagner de superbes images.

eatmorning

The Monocle Guide to Better Living 

Premier livre publié par la revue Monocle, et qui réunit leurs meilleurs articles lifestyle (savoir-vivre) : conseils, recommandations tout ça enrobé dans un graphisme et une finesse digne du magazine ! Une belle pièce à avoir dans sa bibliothèque.

moncleliving

The Monocle Guide to Hotels, Inns and Hideaways 

S’il y a bien, une chose que j’aime plus que tout, c’est réunir la bonne architecture, le bon design et la meilleure gastronomie…en vacances ! L’espace fait pour accueillir pour une courte durée, a ses caractéristiques bien à lui, et c’est ça que The Monocle  (cité juste au-dessus) réunit dans son Guide To Hôtels, Inns and Hideways! Mon rêve : faire les plus beaux endroits du monde dans les lieux les plus design : le meilleur de la nature et le meilleur de l’homme.

monocle travel

 

Commune : Designed in California 

Celui-ci, le premier de la liste 100% interior design, est du studio californien Commune qui est un studio non seulement de design, mais aussi  d’architecture d’intérieur, de design de produit , de graphisme et de brand management (un peu tout ce que je voudrais faire de ma vie, rien que ça…) Ce livre regroupe leur oeuvre d’archi d’intérieur en se centrant sur le “comment faire d’une maison un chez-soi” ou en anglais, “how to make a house a home”.

ps: c’est le prochain que je vais acheter, c’est sur!

commune

 

Graphis Branding 7 

Un livre dédié aux meilleurs branding designers. Juste ça (et c’est déjà beaucoup).

graphis

Madrid a et aura toujours mon coeur, je ne me lasse donc pas des livres qui l’illustrent sous son meilleur jour. J’en ai séléctionné deux (en vrai je suis un peu à la recherche du meilleur livre sur Madrid, tomber dans le cliché du Routard? Non merci! ).

The Monocle Travel Guide : Madrid

Un Monocle rien que pour Madrid, eh oui!

Wallpaper city guide : Madrid 

Sous forme de Pantone, dans ce livre de poche vous trouverez tous les spots IN de la ville, les magasins les plus stylés, la meilleure nightlife et les meilleurs spots design de la capitale espagnole!
Ps : pour tout vous dire, entre les deux, mon coeur balance clairement pour celui-ci, qui se hisse à la deuxième place du “prochain livres que je vais acheter”.

madrid

 

En plus des liens de chaque livre au-dessus, je vous laisse ici ma wishlist Amazon, où vous pourrez trouver tous les livres que je mets de coté, petit à petit (et oui, elle s’appelle livres magiques! ).

 

Jihane Mg

Futura : la police de tous les temps

Design, Graphic

Hello there !

Futura est une des polices les plus présentes autour de nous, et pourtant, avant de faire mon travail d’investigation dessus, je n’étais pas consciente de l’impact qu’a cette police sur la communication visuelle qui nous entoure.

Pour commencer, on va déjà classifier cette police : géométrique, sans serif.

Malgré les apparences de cette police aux aires assez moderne, elle a été publié pour la première fois en 1927 de la main de Paul Renner, et aura comme but d’enlever tout le superflu, une approche très Bauhaus de l’époque.

Ce qui m’a le plus interpelé, c’est que cette police a été utilisé dans la capsule qui nous a menés à la Lune, eh oui! rien que ça ! Mais pas que, vous la retrouvez aussi dans des marques de luxe : Louis Vuitton, Calvin Klein, Dolce&Gabbana… mais aussi dans le logo de Domino’s Pizza ! C’est une preuve du fait qu’une police est versatile, on ne peut la catégoriser, tout se joue dans le design graphic, les couleurs etc.

Je vous laisse avec trois posters, que j’ai réalisés et qui pour moi représentent bien la vibe de cette police, de laquelle je suis tombée amoureuse en travaillant dessus !

Le premier poster, reprend les couleurs de la Bauhaus, tout en jouant avec un effet de superposition des lettres qui donnent un effet de mouvement, auquel s’ajoute le “takes you to the Moon” un clin d’oeil a l’histoire de la police.

Le deuxième poster réuni un peu toutes les marques qui utilisent Futura à ce jour, centré et sur un axe vertical on retrouve un détail informatif sur la police.

Et finally, mon préféré, un mix entre les deux, je joue avec les diagonales, tout en racontant l’histoire de la police de façon un peu plus original ” in 1927, thanks To Paul Renner and FUTURA, you could fly to the Moon on a Volkswagen drinking a Red Bull in a Supreme hoodie” toutes celles-ci des marques adepte de la police.

 

Jihane Meziane Ghazal

Architecture : Le 13ème // NOTAN Office, Beyrouth

Architecture, Design

Pendant que j’écrivais l’article City Guide sur la ville de Beyrouth, je suis tombé sur cette oeuvre de la main de NOTAN Office, et je ne savais pas si l’inclure dans la liste de base, car étant une habitation privée, elle est invisitable, mais j’ai été tellement touché par la sensibilité et la qualité de cet intérieur, que je ne pouvais pas m’empêcher de lui consacrer un article : so let’s go!

Si vous ne le saviez pas, un des piliers de l’architecture moderne du début de siècle dernier, et défini par Le Corbusier, ce sont les toits-terrassés. Jusque là, la partie supérieure des constructions n’étaient jamais utilisées, nous retrouvons ainsi, par exemple, le toit haussmannien de la ville de Paris. Mais voilà que cette révolution moderne, nous a permi de marcher sur nos têtes, et de pouvoir profiter des terrasses et des vues, souvent à couper le souffle, qui nous entourent.

Le projet du 13ème, de la main du bureau d’architecte bruxellois NOTAN, propose d’habiter la terrasse de l’immeuble, en s’adaptant à sa structure et créant ainsi un appartement ensoleillé, ouvert, et qui donne sur les toits de Beyrouth.
Il est aussi important de rappeler, que dans la capitale libanaise, mais aussi dans le reste du pays, l’eau est stockée dans des réservoirs en haut des immeubles, dans ce cas, les architectes proposent de faire un seul réservoir d’eau commun, au-dessus de l’extension.

C’est un imposant bloqué de béton que nous retrouvons posé sur le haut de cet immeuble, donnant sur toute la ville . Une brutalité architecturale qui s’adoucit grâce aux ouvertures très presente qui font que la ville s’invite à l’intérieur de l’appartement.

 

Quant à l’intérieur, il s’organise autour de deux noyaux centrals où l’on retrouve les zones humides, et de la cuisine a un extrême. La froideur du béton et du sol de marbre blanc trituré se réchauffe avec les détails en bois.

Le mobilier n’ajoute qu’air, espace et légèreté à la pièce : des couleurs neutres et des touches de bois, en plus de la cuisine, étriquée dans son coin, entièrement du même material, donne un aspect noble et qualitatif à l’espace.

 

Le13ème_Plans_and_sections_3

4197-28

 

Jihane Meziane Ghazal

Architecture à Beyrouth (Liban) : que voir?

Architecture, Design

Hello there !

Long time no see, but not forgotten. 

Après une année universitaire bien chargée, j’ai entamé mon été avec quelques jours au Liban, ou j’ai eu la chance de visiter la ville de Beyrouth.

Beyrouth, coeur de tolérance et de multiculturalité, c’est vue reconstruite plus d’une fois dû aux guerres, ce qui a fait de cette ville une oeuvre architecturale historique en soi.

(si vous cliquez sur les titres, vous allez directement vers maps 😉 ) 

Beirut Terraces // Herzog & de Meuron 

L’agence suisse gagnante du prix Pritzker (pour ceux qui ne connaissent pas ce prix, c’est un peu le Nobel ou L’Oscar dans le monde de l’architecture), qu’on ne presente plus, a batti ce gratte-ciel près de Zaytouna Bay sur la corniche de Beyruth. Tel un village à la verticale, un jeu de plateforme laisse place à des terrasses (d’où le nom de l’oeuvre) très légère presque flottante qui invitent l’extérieur à l’intérieur donnant une vue panoramique sur toute la capitale libanaise et sur sa baie.

 

 

Issam Fares Institute // Zaha Hadid 

Au sein de l’Université américaine de Beyrouth (The American Univeristy of Beirut), on retrouve l’oeuvre de l’architecte irako-britannique Zaha Hadid, (gagnante du Pritzker en 2004). Le bâtiment  presque aérodynamique et en mouvement donne en plus une sensation de dureté et de froideur due au béton avec lequel il est batti.
Les détails de la maille dans laquelle se fondent les ouvertures et les fenêtres accentuent encore plus l’esprit de mouvement de l’oeuvre. Il est à la fois impressionnant, de sa hauteur, ses rampes, et ses formes inclinées qui donnent presque la sensation que l’oeuvre tiens là par magie (mais non, ne vous inquiétez pas, en plus d’être une des signatures de l’architecte, les structures et la physique sont bien de son côté aussi, vous ne risquez rien!!! ).

 

 

Beirut Souks // Rafael Moneo

De la main de l’architecte espagnol et détenant lui aussi le prix Pritzker 1996 (ex-eleve mais aussi professeur a la retraite de l’université Polytechnique de Madrid, oui oui, je l’ai déjà croisé dans les couloirs), Beirut Souks vient se placer à l’endroit où l’on trouvait avant la guerre civile les Souk de la ville. Dans la reconstruction de Beyrouth par l’action Solidere, Rafael Moneo a créer ces galeries/ centre commercial, entre espaces à plein air, galeries inspirées par les galeries parisiennes, l’architecte a su réunir modernité et tradition avec la pierre blanche que l’on retrouve dans le reste de la ville.

 

 

USJ Campus de L’Innovation et du Sport // 109 Architects & Youssef Tohmé

109 Architects et YTAA ( Youssef Tohmé Architectes and Associates) tous d’eux des bureaux d’architecture libanais basés à Beirut, se sont unis dans cette oeuvre pour L’Université Saint-Joseph de Beyrouth.
Comme s’il était creusé dans de la pierre, l’oeuvre symbolise par ses ouvertures posées de façon aléatoires les conséquences de la guerre : on retrouve en effet dans la ville beaucoup d’immeuble souffrant des coups des guerres. Des détails de moucharabieh arabe accentuent le jeu d’ombres et de lumières, donnant une touche orientale à l’oeuvre architecturale.

 

 

Aishti Foundation // Adjaye Associates 

Design de la main de David Adjaye, un architecte britannique né en Tanzanie, la galerie a comme but d’unir dans un même endroit fashion et art. Comme sorti du futur, je vous conseille vivement d’y faire votre shopping, vous pourrez profiter ainsi d’un design très qualitatif en flanants entre ses différents niveaux.

 

 

Jihane Meziane Ghazal

 

Casa Decor 2017 : Mon top 3 de cette année 🌵

Design

Hello les petits amateurs de déco !

S’il y a bien un rendez-vous que je ne rate jamais, c’est l’expo Casa Decor à Madrid. Chaque année, des architectes et designers s’unissent pour présenter leurs créations . Ils aménagent ainsi, leurs espaces dans un bâtiment du centre de Madrid, cette année c’est à Calle Antonio Maura, 8.

Et je n’ai pas du tout été déçue! Je vais vous présenter les espaces qui m’ont le plus touché et le plus parlé. Mais je vous laisse aussi avec une vidéo qui fait un peu le tour de toute l’expo !

Caja Mágica – Laura Aragón, José María Nuñez & Susana Cordón

Le premier dont je vais vous parler, c’est la Caja Mágica par Laura Aragón, José María Núñez et Susana Cordón pour la marque Westwing. Un espace super frais, dans des tons roses et verts eau. Le sol en céramique et le papier sur les murs et sur le plafond donnent de la profondeur à l’espace. Mon coup de coeur de cette pièce est sans aucun doute, le canapé rose et les détails doré en contraste avec les couleurs des different tissus à motif.

IMG_0835IMG_0809IMG_0810IMG_0806

La Marquesa Casati – Laura Gärna

Le deuxième espace, est celui de La Marquesa Casati, par Laura Gärna. Inspiré de la marquise Casati, le but de ce studio était de reproduire un espace aux reflets de la Belle Époque, un voyage jusqu’aux années 1900 ou tout était dans l’excès et l’opulence. Les détails en or, et les murs noirs en contraste avec la cheminée de marbre blanc donnent beaucoup de caractère à cette pièce. Le par-avant est une pièce d’antiquaire et le lampadaire de plumes direct venu du continent africain, les deux se mélangent parfaitement avec la rencontre de la Belle Époque et de notre époque.

IMG_0903IMG_0894IMG_0904

Waking up in Palm Springs – Patricia Bustos de la Torre

Finalement, je vais vous présenter mon espace favoris, qui reflète beaucoup mon univers du moment et ce qui m’inspire. D’ailleurs, vous verrez une grande ressemblance entre cet espace et le moodboard que j’ai créé qui a servi au nouveau design du blog. L’espace s’appelle “Waking up in Palm Springs” par Patricia Bustos de la Torre. Inspiré du Hollywood des années 50-70, avec des couleurs pastel, des touches de dorer et de la végétation tropicale. Cet espace transmet énormément de fraicheur et je suis totalement FAN !

casa-decor-2017-suite-patricia-bustos-de-la-torre-001-1024x730IMG_0934casa-decor-2017-suite-patricia-bustos-de-la-torre-002-1024x579IMG_0938

Voilà pour cet article sur Casa Decor 2017! J’aurais voulu vous parler de plus d’espace mais je ne voulais pas non plus écrire un article trop dense. Par contre, sur Instagram vous trouverez plus de photo de l’expo, en ce moment j’en partage une par jour.

L’expo est ouverte jusqu’au 18 juin, je vous conseille vivement d’y faire un tour, vous n’en serez pas du tout déçu : calle Antonio Maura, 8 à Madrid.

nouvellesignature

 

Copenhague : 6 choses incontournables et bonnes adresses !

Travel

Hey there les petits voyageurs !

Enfiiin un nouveau billet voyage! je peux vous dire que ça me manquait! Ça fait depuis Londres que je n’ai pas bougée de Madrid (mis à part un week-end express à Barcelone où je n’ai fait que manger… oups!) Vous imaginez donc mon excitation face à cette nouvelle destination, deux pays où je n’avais jamais mis les pieds. Installée à Copenhague, au Danemark, j’ai pu visiter pour une journée Malmö en Suède : d’une pierre…deux pays(?)!

Le voyage a commencé à Madrid, direction Copenhague! Le vol était pris avec Ryanair (que je n’affectionne pas particulièrement, contrairement à mon porte-monnaie), et après 3h de vol, l’avion posa ses ailes vers 20h du soir sur la capitale danoise. Bonne nouvelle, l’aéroport n’est qu’à une quinzaine de minutes du centre-ville. Au niveau du logement, mon choix s’est porté pour un Hostal, qui était pour le coup génialissime, un des meilleurs ou j’ai été avec une super ambiance assez jeune, le : Urban House Copenhagen.

Je vous laisse maintenant avec ma liste de choses à faire absolument une fois à Copenhague (+ une vidéo Travel Diary juste à la fin de l’article) :

1. Le Musée du Design et de la chaise
Quel crime que de passer par Copenhague sans poser le pied dans ce super musée. Si vous êtes adepte du design, de l’art de l’architecture ou des trois vous en serez ravie ! Vous vous rappelez de l’article que j’avais fait sur mes chaises de Designers préférées ? Eh bein elles étaient toutes au rendez-vous! J’ai pu les voir et je peux vous dire que j’étais comme une enfant !

IMG_0620IMG_0619IMG_0617IMG_0616IMG_0615IMG_0614IMG_0613IMG_0612

2. Bouger à bicyclette!
Ne prenez ni bus, ni taxi, ni autres! Cette ville est parfaitement et agréablement cyclable. J’étais un peu stressée à l’idée de devoir bouger en vélo toute la journée, mais c’était un vrai plaisir, et ça offrait une liberté que l’on n’ à pas avec les transports en commun. Petite anecdote, nous bougions tous avec le GPS de mon téléphone, qui nous faisait faire des détours monstres (on s’en est rendu compte qu’à la fin bien sûr) mais grâce à ça j’ai pu voir de magnifique partie de la ville. Vous pourrez en louer un peu partout, à l’hostal où j’étais ils les louaient pour 8 euros les 6h!

IMG_0625IMG_0611

3.  Copenhagen Street Food Market !
Un inmense hangar avec plein de stands de tous les coins de la planète, au bord de l’eau avec une imprenable vue sur l’opéra de Copenhague. La chance était de mon côté car je n’ai eu que du soleil et de bonne température, il y avait donc une bonne ambiance : tout le monde mangeait sont plat venu d’ailleurs en bronzant au soleil !
Manger n’est pas doné à Copenhague, mais là tout était a des prix plus que corrects. (Merci à Zhor si tu passes par là pour l’adresse)
J’avais aussi envie de partager avec vous l’adresse d’un restaurant thaïlandais tenu par des Thaï en face de l’Urban House, un délice !

IMG_0598IMG_0599IMG_0597IMG_0596IMG_0595IMG_0626

4. Du shopping, mais du shopping design!
Le style scandinave on le connaît tous grâce à Ikea, mais là  je vous parle du vrai style scandinave que respire la ville. . Pour vos achats je vous conseil sans aucun doute Illums Bolighus, mais attention,  votre carte risque de chauffer ! Sinon il y a aussi plein de boutiques vintage dans la rue parallèle à Stroget.

IMG_0586

5. L’Architecture
Sans vous parler des super couleurs des anciens bâtiments de Nyhavn, des canaux qui traversent toute la ville ou encore de la fameuse petite sirène, mais je vous parle de l’architecture contemporaine, la Scandinavie était le berceau de grands architectes moderne tels que Alvar Aalto, mais elle est aussi un des actuels coeurs de l’architecture contemporaine avec à sa tête Bjarke Ingels de BIG. Vous pourrez visiter et voir plein d’oeuvres qui sont à en couper le souffle, certaine au centre-ville et d’autres pas très loin. J’ai eu la chance de pouvoir visiter le Danish Jewish Museum de Liebskind, The Black Diamond de Schmidt Hammer Lassen et rien de moins que 8 Tallet de BIG, un bâtiment qui me fascinait déjà beaucoup !

IMG_0590IMG_0602IMG_0592IMG_0624IMG_0601IMG_0578

6. Malmö !
À 20 min de l’aéroport et à 35min du centre ville, vous pourrez jeter un petit coup d’oeil à la Suède en passant par Malmö. N’oubliez pas, par contre de prendre votre carte d’identité/ passeport car les Suédois sont très strictes par rapport à ça! J’ai pu déguster un très bon saumon sur la place de Lila Trog, j’ai pu profiter d’un excellent thé vert à l’Aloe Vera avec un super bon brownie dans un toute petit café le Sockerbit, que j’ai adoré, et en plus ils laissaient passer les chiens, qui étaient bien heureux de se faire caresser !

IMG_0582IMG_0581IMG_0579

Je vous laisse avec mon Travel Diary de Copenhague, où vous verez tout plus en détails, n’hésitez pas à vous abonner aussi sur la chaine de The Tiny Suitcase et aussi à la newsletter du blog !

À très bientôt!

nouvellesignature

 

Design : Issey Miyake, au-delà de la couture

Design

Hello vous !

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’Issey Miyake !
Pour ceux qui ne connaissent pas Issey Miyake, c’est un styliste mode et artiste japonais. Il est aussi reconnu dans le domaine du parfum et a travaillé avec de nombreuses maisons comme Guy Laroche ou encore Givenchy avant de lancer sa propre maison de hautes coutures.

Sa ligne artistique est très futuriste, alliant simplicité et formes géométriques. On considère même que ses créations sont de l’architecture “à porter”. Il laisse ainsi aux matériaux toute leur liberté, il n’impose pas de forme, le plissé marqué est celui de la forme de celui-ci. Issey Miyake apporte beaucoup de nouvelles technologies textiles, minimisant les coutures et les boutons, par exemple.

 

blackwhite580Issey-Miyake

Un classique avec l’eau d’Issey et très en vogue en ce moment avec son sac Bao Bao, aujourd’hui il est à l’honneur sur le blog mais dans un autre domaine : le design de vaisselles, oui oui!, Issey Miyake est un artiste complet!

Et il n’a pas fait les choses à moitié. Sa collection n’est ainsi disponible ni plus ni moins que chez…Iittala !( je rappelle qu’Iittala reunit les plus grand designers du monde, tels qu’Alvar Aalto ou Piano).  La collection Iittala X Issey Miyake réunie deux grandes écoles de design : la finlandaise et la japonaise.  Dans des tons très sobres et pastels et tel de l’Origami (discipline japonaise de maniement du papier) on retrouve la signature de l’artiste, la géométrie des pièces en mix avec la sobriété nordique d’Iittala! La collection est au même temps futuriste et atemporel.

iittala-x-issey-miyake-launch-stockholm-design-fair-2016_dezeen_sqaiittala-x-issey-miyake-launch-stockholm-design-fair-2016_dezeen_936_7

iittala-x-issey-miyake-launch-stockholm-design-fair-2016_dezeen_936_21

iittala-x-issey-miyake-launch-stockholm-design-fair-2016_dezeen_1568_1

 

Disponible en ligne sur le site d’Iittala, je vous laisse-y faire un tour !
Voilà pour ce billet design, comme vous aurez pu comprendre, ma wishlist vient de s’agrandir un peu plus!

Captura de pantalla 2016-09-02 a las 13.49.19

 

N’hésitez à vous inscrire à la newsletter de The Tiny Suitcase pour recevoir les notifications des publications des articles !
À bientôt par ici !

 

Casablanca: modernité avant tout !

Architecture

Hello hello !

Les casablancais ne se rendent pas compte du patrimoine architecturale dont regorge notre ville. On se centre surtout sur des zones nouvelles, un peu plus “uppées”. On se sent casablancais sans connaître le vrai Casablanca, le beau Casablanca. Pour pouvoir voir ca, il faut s’aventurer dans des quartiers un peu plus populaires, comme le centre ville. Construit durant le protectorat français dans les années 1900,les architectes et urbanistes français voulaient faire de Casablanca une capitale moderne : “by the end of the century, French North Africa will be the United States of today, with Casablanca stepping into the shoes of New York” ,   écrit le General d’Amade en 1928.

Le centre ville, ou la ville nouvelle dans le temps,  est fait d’architecture néoclassique et néo-mauresque, de l’Art Nouveau avec des touches plus françaises ou plus orientales. De beaux immeubles blancs, avec leurs logias, balcons, et passages couverts. Des façades à moulures, des portes marbrées, et des hauteurs sous plafond à couper le souffle : si seulement on pouvait s’inspirer de ca dans le “nouveau” Casablanca! Malgré le fait que le quartier ait été mal entretenu, il a connu une troisième vie après l’installation du tramway, qui a rendu l’avenue Mohamed V entièrement piétonne (aux grand plaisir de nos petites jambes).

On trouve deux style bien distinct,tout deux inspiré de l’Art Nouveau, le néoclassique et le néo-mauresque. Le néoclassique vous le reconnaissez facilement : les façades sont ornées de décorations florales ou encore de médaillons et de colones classiques.

 

ABD_5204ABD_5207ABD_5218ABD_5223

 

ABD_5229ABD_5253

 

 


Quand au néo-mauresque, c’est un style proche du néoclassique toujours inspiré de l’Art Nouveau  mais avec une touche plus orientale : des azulejos et des formes beaucoup plus géométrique ! On retrouve aussi dans ces façades de la couleur, des tuiles vertes et du jaune sur les moulures géométriques.  On peut observer plus bas, l’état des immeubles non entretenus, qui méritent amplement d’avoir une seconde vie. On observe d’ailleurs la différence avec le néoclassique : les portes et les colones sont plus carrées, les logias et les balcons sont arqués: un style plus arabe qui rappelle le style que l’on trouve en Andalousie.

ABD_5199ABD_5216ABD_5219ABD_5224ABD_5254

 

 

On voit ci-dessus l’Hotel Lincoln en reconstruction, et a sa droite l’hotel dans ses meilleurs moments ! On espère revoir ce chef d’oeuvre architectural et historique dans notre belle capitale!

Dans mon prochain billet on continuera sur une lignée tout aussi architecturale que casablancaise ! See you there!