Atelier de projets : Borneo 18 et Projet avec cour anglaise !

Atelier de projets : Borneo 18 et Projet avec cour anglaise !

Hello !
Je vous retrouve pour une publication Atelier ! Nouveau semestre, nouveau programme et nouvel atelier de projet !

La différence avec le semestre dernier, c’est que maintenant on nous exige de publier nos travaux sur un blog ( de là le “Ejercicio 1” dans le titre) , et comme il s’avère que j’en ai un,  je partagerai donc ça ici ! Ne vous étonnez donc pas si vous vous voyez des articles publier à 5h du matin, dites-vous juste que je suis en plein rendu 😖 !

Le nouvel exercice se centre sur du logement, et plus précisément sur une résidence de maisons jumelées avec des cour à l’anglaise. Qu’est-ce qu’une cour à l’anglaise ? Eh bien c’est une sorte de cour qui se trouve au sous-sol et qui permet une entrée de lumière. C’est une façon de rendre un sous-sol plus habitable.

D’un maximum de 6,5 mètres de largeur et d’une profondeur libre dans le périmètre de la parcelle, voilà les critères exigés pour débuter l’exercice. Après un travail d’investigation sur une maison de notre choix ( Borneo 18 de MVRDV  pour ma part), et plus d’un croquis, je suis arrivée à ma conclusion finale que je vous laisse ci-dessous.

Borneo Pro4 copia

banderoleVEH-axonometriaplano-esquemaplano-medidasVista general- alzadosVEH.seccion

See you soon pour un article interior design !

 

 

 

 

 

 

Architecture : Casa Huarte, Corrales y Molezún

Architecture : Casa Huarte, Corrales y Molezún

Hey there !

Il y a peu, j’ai eu la chance de pouvoir visiter Casa Huarte, de Corrales y Molezún. Pour ce qui ne s’y conaissent pas en architecture moderne espagnole, Corrales y Molezún sont un des plus grand cabinet d’architecture ayant marqué l’architecture espagnole, ils ont parmi leur oeuvres le Pavillon de Bruxelles,   La vivienda unifamiliar,  La Residencia infalntil Miraflores ou encore le Banco Pastor.

Nous avons donc eu le privilege de visiter la Casa Huarte avec ma classe de projet, qui a été construite par ces architectes en 1966 pour la très grande famille Huarte. Avec plus de 1000m2 construit, on peut  vite s’y perdre! La maison est articulée autour de 3 patios intérieurs, et s’étend sur tout sur le rez-de-chaussée. Néanmoins, deux petits escaliers en forme de escargot, tels des escaliers de bateau, desservent pour l’un, une chambre avec sa salle de bain et son dressing, et pour l’autre une imposante bibliothèque à toit incliné et d’une hauteur de plus de cinq mètres à son point maximal.

dsc_0504dsc_0505dsc_0514

Au niveau de l’architecture, l’horizon marque le rythme des espaces, que ce soit avec la ligne marquant les ouvertures des façades  continuellement avec les patios, ou bien avec ces volumes, comme pesant au-dessus des points de lumière.

Les pièces, ou les atmosphères qui m’ont le plus marqué, sont sans aucun doute le patio de la piscine, où la piscine arrive à la hauteur du ventre. Les bureaux qui donnent sur un des patios, de façon à ce que notre vue soit à ras le sol, et aussi bien sur, la grande bibliothèque.

dsc_0513dsc_0510dsc_0508dsc_0507dsc_0622

Ce qui m’a paru le plus intrigant, c’est l’ampleur de la maison, mais cela est surement dû au fait que l’on  vit très différemment maintenant qu’à l’époque. Une aile avec son entrée pour le service, et presque autant de chambres pour le service que pour les maitres de maison ! Je dois aussi vous avouer que le nombre de salles de bains est incroyable, et toutes avec baignoire !

La maison est actuellement à vendre, pour 5 millions d’euro et a du mal à trouver acheteur. Je pense que cela est dût au fait que la maison a besoin d’une rénovation, elle est très difficile à chauffer et est trop grande pour une famille du XXIème siècle ! Elle devrait être reprise en tant que maison d’hôte, ou même encore séparée en trois maisons, ou plus!

dsc_0647dsc_0644dsc_0642dsc_0633

 

 

 

 


 

Atelier de projets : Le Corbu et son Modulor

Atelier de projets : Le Corbu et son Modulor

Hello hello !

Je trouve enfin un petit moment pour vous écrire! J’ai eu deux semaines plus que chargées en travail…😢

Je reviens cette fois-ci avec une nouvelle rubrique  dont je vous avais parlé dans mon article précédent, une rubrique qui se centrera spécialement sur les projets et les thèmes que j’aborde en cours !  Après avoir longtemps hésité au nom que je voulais donner à cette nouvelle catégorie,  je me suis décidée pour : Atelier !

Ce semestre dans ma matière de projet, le programme de mon professeur s’intitule ” Le Cabanon” et se centre sur le travail du Corbusier, qui est dans le monde de l’architecture l’équivalent d’ Einstein en physique : il a révolutionné l’architecture et marqué le début de l’architecture moderne. Je ne vais pas vous cacher que ce n’est pas un de mes architectes préférés, mais j’ai choisi ce programme pour ce semestre pour une seule raison : l’Unité d’Habitation. Ce n’est pas un beau bâtiment vu de l’extérieur, mais il est d’une intelligence et d’une efficacité qui m’a toujours attiré depuis ma première année d’archi, l’étude du petit espace me fascine énormément !

unite-d-habitation_main

descargacorbgraphic2048x1536-fit_corbusier-devant-maquette-cite-radieuse-1957-berlin

Ce qui caractérise l’Unité d’Habitation (mais aussi tous les autres travaux du Corbu, comme le Cabanon par exemple) c’est que toutes les mesures sont basées sur le Modulor. De la hauteur des appartements, à la longueur des blocs en passant par le tabouret de la cuisine, tout est marqué par une seule unité de mesure créée par ce génie du ciment ! En résumé, le Modulor est une unité de mesure de 2’26 mètres se basant sur l’homme et sur son entourage. Ainsi, pour que l’assise soit agréable, il est préférable que la chaise fasse 43cm, par exemple.

 

 

 

Le premier exercice qu’on nous a donc assigné c’est de créer notre propre Modulor, en nous basant sur celui du Corbusier. Il fallait que ce soit un objet pratique, transportable et résistant. J’ai décidé de m’inspirer des anciens mètres en bois qui se ferme sur eux mêmes. Après une première proposition qui a été corrigée, et une deuxième plus adaptée, on a clos ce premier exercice avec une video explicative que je vous laisse juste en bas.

 

 

À très bientôt pour un nouveau billet !