Architecture : Le 13ème // NOTAN Office, Beyrouth

Pendant que j’écrivais l’article City Guide sur la ville de Beyrouth, je suis tombé sur cette oeuvre de la main de NOTAN Office, et je ne savais pas si l’inclure dans la liste de base, car étant une habitation privée, elle est invisitable, mais j’ai été tellement touché par la sensibilité et la qualité de cet intérieur, que je ne pouvais pas m’empêcher de lui consacrer un article : so let’s go!

Si vous ne le saviez pas, un des piliers de l’architecture moderne du début de siècle dernier, et défini par Le Corbusier, ce sont les toits-terrassés. Jusque là, la partie supérieure des constructions n’étaient jamais utilisées, nous retrouvons ainsi, par exemple, le toit haussmannien de la ville de Paris. Mais voilà que cette révolution moderne, nous a permi de marcher sur nos têtes, et de pouvoir profiter des terrasses et des vues, souvent à couper le souffle, qui nous entourent.

Le projet du 13ème, de la main du bureau d’architecte bruxellois NOTAN, propose d’habiter la terrasse de l’immeuble, en s’adaptant à sa structure et créant ainsi un appartement ensoleillé, ouvert, et qui donne sur les toits de Beyrouth.
Il est aussi important de rappeler, que dans la capitale libanaise, mais aussi dans le reste du pays, l’eau est stockée dans des réservoirs en haut des immeubles, dans ce cas, les architectes proposent de faire un seul réservoir d’eau commun, au-dessus de l’extension.

C’est un imposant bloqué de béton que nous retrouvons posé sur le haut de cet immeuble, donnant sur toute la ville . Une brutalité architecturale qui s’adoucit grâce aux ouvertures très presente qui font que la ville s’invite à l’intérieur de l’appartement.

 

Quant à l’intérieur, il s’organise autour de deux noyaux centrals où l’on retrouve les zones humides, et de la cuisine a un extrême. La froideur du béton et du sol de marbre blanc trituré se réchauffe avec les détails en bois.

Le mobilier n’ajoute qu’air, espace et légèreté à la pièce : des couleurs neutres et des touches de bois, en plus de la cuisine, étriquée dans son coin, entièrement du même material, donne un aspect noble et qualitatif à l’espace.

 

Le13ème_Plans_and_sections_3

4197-28

 

Jihane Meziane Ghazal

Casa Decor 2017 : Mon top 3 de cette année 🌵

Casa Decor 2017 : Mon top 3 de cette année 🌵

Hello les petits amateurs de déco !

S’il y a bien un rendez-vous que je ne rate jamais, c’est l’expo Casa Decor à Madrid. Chaque année, des architectes et designers s’unissent pour présenter leurs créations . Ils aménagent ainsi, leurs espaces dans un bâtiment du centre de Madrid, cette année c’est à Calle Antonio Maura, 8.

Et je n’ai pas du tout été déçue! Je vais vous présenter les espaces qui m’ont le plus touché et le plus parlé. Mais je vous laisse aussi avec une vidéo qui fait un peu le tour de toute l’expo !

Caja Mágica – Laura Aragón, José María Nuñez & Susana Cordón

Le premier dont je vais vous parler, c’est la Caja Mágica par Laura Aragón, José María Núñez et Susana Cordón pour la marque Westwing. Un espace super frais, dans des tons roses et verts eau. Le sol en céramique et le papier sur les murs et sur le plafond donnent de la profondeur à l’espace. Mon coup de coeur de cette pièce est sans aucun doute, le canapé rose et les détails doré en contraste avec les couleurs des different tissus à motif.

IMG_0835IMG_0809IMG_0810IMG_0806

La Marquesa Casati – Laura Gärna

Le deuxième espace, est celui de La Marquesa Casati, par Laura Gärna. Inspiré de la marquise Casati, le but de ce studio était de reproduire un espace aux reflets de la Belle Époque, un voyage jusqu’aux années 1900 ou tout était dans l’excès et l’opulence. Les détails en or, et les murs noirs en contraste avec la cheminée de marbre blanc donnent beaucoup de caractère à cette pièce. Le par-avant est une pièce d’antiquaire et le lampadaire de plumes direct venu du continent africain, les deux se mélangent parfaitement avec la rencontre de la Belle Époque et de notre époque.

IMG_0903IMG_0894IMG_0904

Waking up in Palm Springs – Patricia Bustos de la Torre

Finalement, je vais vous présenter mon espace favoris, qui reflète beaucoup mon univers du moment et ce qui m’inspire. D’ailleurs, vous verrez une grande ressemblance entre cet espace et le moodboard que j’ai créé qui a servi au nouveau design du blog. L’espace s’appelle “Waking up in Palm Springs” par Patricia Bustos de la Torre. Inspiré du Hollywood des années 50-70, avec des couleurs pastel, des touches de dorer et de la végétation tropicale. Cet espace transmet énormément de fraicheur et je suis totalement FAN !

casa-decor-2017-suite-patricia-bustos-de-la-torre-001-1024x730IMG_0934casa-decor-2017-suite-patricia-bustos-de-la-torre-002-1024x579IMG_0938

Voilà pour cet article sur Casa Decor 2017! J’aurais voulu vous parler de plus d’espace mais je ne voulais pas non plus écrire un article trop dense. Par contre, sur Instagram vous trouverez plus de photo de l’expo, en ce moment j’en partage une par jour.

L’expo est ouverte jusqu’au 18 juin, je vous conseille vivement d’y faire un tour, vous n’en serez pas du tout déçu : calle Antonio Maura, 8 à Madrid.

nouvellesignature

 

The Tiny Suitcase : du changement dans l’air!

The Tiny Suitcase : du changement dans l’air!

Hello hello!

Si vous me suivez depuis un petit bout de temps, vous sauriez que le blog avait une toute autre tête ! J’ai voulu changer tout le design du site, le “branding”, faire une chose qui me ressemble plus, plus légère et avec des couleurs qui ma parle plus. Non pas que les autres ne me parlaient pas  (ne vous inquiétez pas, les couleurs ne me parlent pas vraiment, c’est une métaphore), mais je pense que je suis à un moment ou mes envies changent, et que le blog reste quand même le reflet de ce qui se trame dans ma tête. Et ma tête en ce moment, artistiquement parlant, ressemble au moodboard que je vous ai présenté juste en haut !

Qu’est-ce qu’un moodboard? Comme son nom l’indique c’est un tableau d’humeur, qui aide a créé un univers et à le définir. Pour en faire un, c’est très simple, il suffit de réunir des couleurs, des textures, des espaces etc. qui vous inspirent, et créer une palette de couleurs, une ambiance.

Après avoir créé mon moodboard, je décidais quand même, que j’avais envie d’un blog assez épuré, pas du tout chargé mais dans cet univers-là, même si c’est juste une petite touche . La conclusion de tout ça? Ce que vous voyez là !

J’ai tellement adoré faire mon moodboard que je pense que j’en ferais de temps en temps, suivant mes envies et ce qui m’inspire.

Quant au nom, JihaneMg prend autant de place que The Tiny Suitcase, vu que c’est mon nom sur Instagram, ou je suis très active!

Voilà pour cet article, histoire de vous éclaircir sur ce changement de look du blog, dans quelques jours, un article sur Casa Decor 2017 sera dispo sur le blog, so stay tuned !

 

 

Le Greenery : la couleur de l’année!

Le Greenery : la couleur de l’année!

Hello hello !

Au cas où vous ne le saviez pas, Pantone c’est un peu les Rois de l’industrie de la couleur. C’est une entreprise qui se charge du code de la couleur dans toute l’industrie, c’est donc grace à eux que les designers, les artisans, les industries et les clients arrivent à communiquer sur les couleurs et leurs compositions. Ils ont donc mis en place un langage de la couleur.

Et depuis quelque temps, ils décident de la couleur qui marquera et qui sera au coeur des tendances pour l’année, et pour cette année 2017 c’est le Greenery qui l’emporte!

Personnellement, j’étais un peu retissante face à la vivacité de la couleur : le verre bouteille je veux bien, le vert émeraude pourquoi pas, mais le vert Greenery (pour ceux qui on reconnu la superbe référence…je m’inquiète pour nous!) Bon, j’arrête.

Donc, le vert, ce n’est vraiment pas la couleur qui fait rêver, c’est une couleur qui peut vite faire peur, surtout aussi forte. Difficile à incorporer à un intérieur ou même encore à accorder avec d’autres couleurs , imposer du vert dans son salon, sa salle de bain ou dans sa chambre, c’est imposer du caractère et sortir de la zone de confort du design d’intérieur.

Mais ne fuyez pas ! je suis là pour vous guider et vous montrer que OUI on peu tous oser le Greenery dans son salon, qui apportera beaucoup de lumière, de charme et de caractère comme vous pouvez le voir. Que ce soit en canapé ou en papier peint aux motifs de jungle, en mur uni,  mon coeur s’est décidé pour les chaises Greenery ! Je trouve vraiment que sa change tout dans la pièce, mais comme vous savez, les chaises et moi…c’est plus qu’une histoire d’amour !

Je vous laisse avec des images inspirations et la vidéo officiel de Pantone sur cette jolie couleur !

fe7a0d33db9dc2f313b0cd2ae7ecf1543e33acd4domino-green-sofaarchzine-kitchen-chairs506496275b1d887c6261362f51c4554215400bd6efa1954e85441fa2aba7d38974f3e5df12ef3ed65bc9f886a460a7c1dsc_0561

9ae4ad7adcafa32300fe450dd0c9dbb6

 

See you soon!
N’hésitez pas a me suivre sur Instagram et à partager l’article si vous l’aimez !

nouvellesignature

 

 

Atelier de projets : Borneo 18 et Projet avec cour anglaise !

Atelier de projets : Borneo 18 et Projet avec cour anglaise !

Hello !
Je vous retrouve pour une publication Atelier ! Nouveau semestre, nouveau programme et nouvel atelier de projet !

La différence avec le semestre dernier, c’est que maintenant on nous exige de publier nos travaux sur un blog ( de là le “Ejercicio 1” dans le titre) , et comme il s’avère que j’en ai un,  je partagerai donc ça ici ! Ne vous étonnez donc pas si vous vous voyez des articles publier à 5h du matin, dites-vous juste que je suis en plein rendu 😖 !

Le nouvel exercice se centre sur du logement, et plus précisément sur une résidence de maisons jumelées avec des cour à l’anglaise. Qu’est-ce qu’une cour à l’anglaise ? Eh bien c’est une sorte de cour qui se trouve au sous-sol et qui permet une entrée de lumière. C’est une façon de rendre un sous-sol plus habitable.

D’un maximum de 6,5 mètres de largeur et d’une profondeur libre dans le périmètre de la parcelle, voilà les critères exigés pour débuter l’exercice. Après un travail d’investigation sur une maison de notre choix ( Borneo 18 de MVRDV  pour ma part), et plus d’un croquis, je suis arrivée à ma conclusion finale que je vous laisse ci-dessous.

Borneo Pro4 copia

banderoleVEH-axonometriaplano-esquemaplano-medidasVista general- alzadosVEH.seccion

See you soon pour un article interior design !

 

 

 

 

 

 

Atelier de projets : Le Corbusier et son couvent pas comme les autres !

Atelier de projets : Le Corbusier et son couvent pas comme les autres !

Hello hello !

 

« Ce couvent de rude béton est une œuvre d’amour. Il ne se parle pas. C’est de l’intérieur qu’il se vit. C’est à l’intérieur que se passe l’essentiel. » Le Corbusier

De retour pour un nouvel article Atelier,et cette fois-ci on va parler du  Couvent de la Tourette de notre cher Corbusier.

Le couvent de Sainte Marie de la Tourette est une des dernières oeuvres du maitre de l’architecture moderne. À l’apogée de sa carrière, on lui demande de construire un couvent, qui est en soi une construction religieuse, sociale et culturelle dominicaine, où les moines mènent une vie religieuse.  S’inspirant des couvents classiques, mais en les revisitant avec les cinq piliers de l’architecture moderne (toit-terrace, pilotis, façades libres, plans libres et fenêtres en bandeaux), en plus des mesures Modulor que l’on retrouve dans toutes ses constructions, l’architecte développe une oeuvre maitresse du XXème siècle.

b7f8151ee97d6f268be69bf0ea0605cdcaptura-de-pantalla-2016-12-02-a-las-13-03-01

En arrivant vers La Tourette, nous observons un bâtiment sur 3 étages, et beaucoup de béton, mais aussi un bloc, un parallélépipède aveugle,  séparé du reste : l’église.
Le couvent est donc formé d’un bâtiment en forme de U , où l’on trouve la bibliothèque, les salles communes en bas , et les cellules sur les étages du dessus. Puis une bâtiment fermant l’ouverture du U en forme d’I, comme dis plus haut, qui correspond a l’église.
Vue de l’autre côté, le Couvent paraît beaucoup plus imposant, sur une hauteur double sur pilotis, se démarquant de la pente naturelle du terrain, et en imposant sa propre ligne d’horizon.

20798692tumblr_m59new3mvu1qe0nlvo1_1280captura-de-pantalla-2016-11-30-a-las-14-53-0920e18a1c6f40629b736d794cc4869986

L’espace restant au milieu, se voit ajouter des connexions en forme de croix, pour faciliter le mouvement et les circulations au sein du bâtiment.

Quant aux façades, celle de l’église paraît aveugle, mais de l’intérieur nous pouvons voir de fins puis de lumière imprescriptible depuis l’extérieur. Les autres façades, étant libres, elles permettent un jeu entre les carrées façons Mondrian, et de fines lignes de lumière.

Nous avons aussi un toit-terrace,  resté vierge, avec un mur assez haut, où vous pouvez vous balader tout en ayant une vue sur l’horizon lointain .

 

img_8302-lighla-tourette-le-corbusier-archeyes-4couvent-tourette-facadeinterieure

Voilà pour cet article, mon exercice s’agit de developer un espace avec plus de chambres et une zone commune de 300m2 pour les visiteurs . On peut dire que j’y travaille!

« Ce couvent de rude béton est une œuvre d’amour. Il ne se parle pas. C’est de l’intérieur qu’il se vit. C’est à l’intérieur que se passe l’essentiel. » Le Corbusier

Sin título-1

menuproceso-la-tourette

hibrido3hibrido-2hibrido5hibrido1

See you soon !

 

 

 

El Moderno : petit bijou du Concept Store!

El Moderno : petit bijou du Concept Store!

Hello hello !

On se retrouve aujourd’hui pour parler du Concept Store qu’on trouve sur  Corredera baja de San Pablo, 19 : El Moderno !

Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’un Concept Store?  Un Concept Store c’est une façon de voir la vie, de s’intéresser aux dernières tendances originales et aux créateurs qui mettent de l’amour et du temps dans leurs créations. C’est en fait  un magasin ou l’on trouve des influences culturelles modernes et contemporaines de tous les domaines, de l’art, du culturel et de la déco intimement connectés dans un store graphiquement et visuellement très riche ! Vous y trouverez des bijoux, de la déco, du luminaire et même de la papeterie !

El Moderno, c’est  un coup de coeur ! Superbe magasin, les objets sont organisés avec soin et avec beaucoup de soucis du detail. C’est un vrai instant musée que l’on passe en se baladant entre des créations remplies de fraicheur .

dsc_0547dsc_0548dsc_0549dsc_0551dsc_0552dsc_0553dsc_0554dsc_0555dsc_0557dsc_0558dsc_0559dsc_0560dsc_0561dsc_0562dsc_0563dsc_0564dsc_0565

 

Je ne pouvais pas en sortir les mains vides, j’ai donc beaucoup hésité entre les minuscules jardins japonais à accrocher, et le cactus (j’ai aussi hésité entre le blanc et le vert! tout est tellement joli!) J’ai finalement craqué pour le cactus vert qui vie tout heureux dans mon salon à l’heure actuelle ! trop fan !

dsc_0572

N’hésitez surtout pas à y faire un tour, vous en serez pas déçu du tout ! (votre banquier lui peut être oui…oups!) on a envie de tout acheter !

Je vous rappelle que le Store se trouve sur Correder baja de San Pablo, 19 et vous laisse leur page Facebook juste !

See you soon par ici !

nouvelle-signature

 

 

 

 


minilogo2