London : meilleurs cookies et Pierre de Rosette

London : meilleurs cookies et Pierre de Rosette

Hey !

Je suis super contente de vous retrouver dans un nouvel article voyage. J’ai la chance d’inaugurer mes voyages de cette année avec un pays ou je n’ai jamais encore été: l’Angleterre !

J’ai donc passé quatre jours dans une des plus jolies villes européennes que j’ai pu visiter. Je peux vous dire que Londres en quatre jours, c’est juste impossible, j’ai  décidé alors, de me faire un programme complet avant de quitter la capitale espagnole vers la capitale anglaise.

J’ai balayé une dizaine de sites et de vidéos Youtube sur les lieux les plus cools à visiter, je voulais éviter les spots super touristique et typique, et voir  Londres tel que les Londoniens l’aime. D’ailleurs, je n’ai meme pas vu le Big Ben, et certains de mes amis se sont bien moqués de moi !

Première chose à savoir, c’est que les musées sont gratuits, donc votre budget culturel est compensé par celui de la gastronomie (en gros, manger peut s’avérer être onéreux). Par contre, certain endroit comme la St Paul Cathedral sont payants à l’entrée.

Premier jour, départ très tôt le matin, l’avion décollait à 7h30. Arrivée  à la première heure à l’aéroport de Gatwick. Petit conseil, si vous passez par le même aéroport, ne prenez pas le Gatwick Express à 35 , prenez plutôt le national rail, qui tarde 10min de plus mais qui vous fera en plus pour 16  un ticket metro pour toute la journée.

Début de visite par le Buckingham Palace, un classique. Toute l’histoire et le code autour de ce palais est incroyable, entre les gardes qui ne bouge pas pendant 24h et la place ouverte sur plusieurs portes portant les noms des colonies anglaise durant l’histoire était impressionnante.

Suivi d’un passage par Covent Garden, l’ancient marché central de fruits et légumes réhabilité en galeries commerciales. J’y ai mangé un burger à Shake Shack (le milkshake à la cacahuète, une tuerie!) suivie d’un passage inévitable par Ben’s Cookies, vous en trouverez partout à Londres, ils ont d’excellents cookies, les meilleurs que j’ai mangés, surtout ceux au chocolat blanc.

Finalement cette longue journée c’est fini par le British Museum, où l’on trouve,entre autres, la Pierre de Rosette (celle qui a permis le déchiffrage des hiéroglyphe égyptien,rien que ça!).

Cette fois-ci, j’ai décidé de vous inclure une petite video, en plus des photos, illustrant ainsi un peu mieux le parcours de cette journée.

 

img_0047img_0055img_0078img_0067img_0072

 

nouvelle-signature

 

 

 


minilogo2

 

Casablanca : tapis et thé aux Habous !

Casablanca : tapis et thé aux Habous !

Hello hello !

Je suis, et cela jusqu’à la fin du mois, dans ma ville natale : Casablanca. Je profite donc du temps en famille, et je vague à mes petites habitudes routinières. Les matins du Dimanche, que je passe souvent avec mes parents, nous aimons nous balader dans le quartier des Habous : un petit quartier formé de commerces construit dans les années 20, au temps du protectorat français, et regroupais les artisans venus de tous les coins du Maroc.

ABD_5144ABD_5153ABD_5165ABD_5156ABD_5167ABD_5180

Mon spot préfère des Habous, reste celui des tapis. On y trouve pleins de couleurs, mais aussi des tapis venus de tout le Maroc et de techniques très différentes les unes des autres. Mes tapis favoris sont les tapis Amazighs, j’en suis fan !
Impossible aussi de passer par les Habous sans acheter des gâteaux dans la meilleure pâtisserie marocaine de la ville : Bennis ! Et puis, se poser sur la place à déguster ces petits gâteaux avec un bon verre de thé à la menthe…

ABD_5170ABD_5171ABD_5172ABD_5175ABD_5185ABD_5188ABD_5191ABD_5194ABD_5193
À très bientôt pour un autre billet Casablancais !

 

PS : check le compte Pinterest du blog !

 

Japon : Kit Kat et glace au thé !

Japon : Kit Kat et glace au thé !

Hey there !

Rentrer dans un super marché japonais peut s’avérer être une tache plus que compliqué. On ne trouve pas un mot en anglais sur les emballages, on peut donc seulement se fier à son instinct et aux images (les dessins de mangas sur les paquets de chips n’aident pas…). Quant aux aux boissons, adepte de Coca-Cola que je suis, on ne trouve ce petit breuvage que dans les coins des frigos ! Par contre, les thés et les laits on en trouve à toutes les sauces et pas du tout sucré…tellement bizarre.
En général, la nourriture japonaise ne contient pas de sucre et est très saine. Les sucreries  et les gâteaux ne sont pas sucrés du tout pour nos papilles occidentales !

DSC_0361DSC_0360DSC_0359DSC_0357DSC_0358DSC_0337

Inratable, les Kit-Kat a tous les gouts. Le plus connu d’entre eux et le celui au thé vert. Personnellement je n’ai pas trouvé ça très bon, un gout de gazon mélangé a du chocolat blanc, voilà ce que ça m’a rappelé! Mais surtout, on trouve ce parfum aussi dans…les glaces ! Des glaces toutes vertes au gout d’herbes (beurk!). Je ne vous le recommande vraiment pas, mais les gouts et les couleurs comme on dit, ça ne se discute pas !

DSC_0356DSC_0355

Finalement, je vais vous parler de mon petit coup de coeur culinaire japonais: le sandwich sushi! Du poulet avec de la laitue entre deux couches de riz: un délice sain !
DSC_0332

Les articles made in Japan s’arrêtent ici ! Je suis rentrée il y a quelques jours à Casablanca, après une journée de vol, et voilà que je repars déjà vers la capitale espagnole !

Ce voyage a été très enrichissant, une culture totalement différente de toutes celles que j’avais vues jusque-là. Les Japonais sont respectueux et éduqués. Ce qui m’a le plus frappé c’est qu’il n’y a pas de mendiants et le pourboire est très mal vu ! Même si le niveaux de vie est élevé, la qualité des services est bien là (tout se paye, comme dirait ma maman).
 C’est sur, le Japon ,j’y reviendrai !

See you soon Japan 🇯🇵 !

nouvelle-signature

 

 

 


minilogo2

Kyoto : temple de Inari Taisha ⛩

Kyoto : temple de Inari Taisha ⛩

Hello Hello !

Aujourd’hui on parle de Kyoto! Ancienne capitale impériale, est actuelle centre culturel du Japon. On y trouve, entre ponts et jardins, de très beaux temples.

 

Le temple emblématique de la ville de Tokyo est le temple de Fushimi Inari Taisha. J’ai commencé par écrire un voeu dans un bâtonnet que j’ai laissé près d’un des temples, et puis j’ai parcouru le chemin dans la colline sur laquelle se trouve le temple. Je peux vous dire qu’entre l’humidité du lieu, la nature et les nombreux escaliers, la montée n’est pas si facile que ça ! Cela étant dit, on ressent la symbiose de l’être avec la nature, ce qui rend la méditation dans ce lieu beaucoup plus qualitative.

 

Après cette petite marche,  un marché ou l’on trouve des grillades, des jus, et des pommes de terres douces grillés parsemées de sucre . Moi j’ai opté pour un jus d’orange… directement de l’orange! Original pour le coup.

 

Le prochain article sera le dernier article sur le Japon (c’est fini les vacances asiatiques…😫), on s’y retrouve très bientôt !

nouvelle-signature

 

 

 


minilogo2

Hakone : mont Fuji et nature !

Hakone : mont Fuji et nature !

Hey you !

J’ai passé une journée dans le village d’Hakone, à deux heures de Tokyo, au milieu de la nature, près du mont Fuji.

Le paysage est à couper le souffle, un lac entouré de montagnes et de verdures, on se retrouve entre une ligne du ciel bleu et une ligne de vert parsemé d’hortensia et de lys avec comme fond le mont Fuji et ses restes de neiges de cet hiver. Les images parlent d’elles-mêmes.

 

Les Japonais prennent beaucoup de bain chaud, c’est un rituel culturel que de se baigner dans  des  piscines peu profondes remplies d’eau chaude.À Hakone, il y a des eaux thermales naturelles chaudes où on se baigne tout nues (oui oui! ), mais bien sûr, les hommes d’un côté les femmes de l’autre ! Il faut avouer que c’était quand même un peu gênant au début, mais on se rend compte rapidement que les Japonais, de par leur éducation et leur culture, sont très discrets et ne sont pas du tout voyeurs : personne ne regarde personne.
Il y a une salle intérieure avec un bassin chaud et un autre froid, et puis un bassin chaud à l’air libre entre les montagnes. C’est vraiment très apaisant et relaxant.

Pour ma part, je suis rentrée à Casablanca après une longue journée de vol (de là tout ce petit break d’articles, soorrrryyy!).

See you soon par ici, pour parler de mes derniers jours Made in Japan!

nouvelle-signature

 

 

 


 

petit

Tokyo : St Mary Cathedral, Kenzō Tange.

Tokyo : St Mary Cathedral, Kenzō Tange.

Hey there !

Le billet que je vous écris aujourd’hui me tient très à coeur ! J’ai eu la chance de visiter la cathédrale de St Mary dans la banlieue de Tokyo, construite en 1961 par le grand architecte moderne Kenzō Tange.

L’entrée de la cathédrale est très soft, le gris de l’acier inoxydable et la grande croix à l’entrée marque le style avant-gardiste de ce lieu religieux. La cathédrale est composée de 8 paraboles hyperboliques qui s’élèvent depuis le sol et marquent une croix latine, avec les ouvertures de lumière sur les côtés. On ne perçoit pas cette plante en croix aussi facilement que dans d’autres églises plus traditionnelles, mais vu d’en haut, on se rend compte de la finesse du travail de l’architecte.

L’intèrieur est à couper le souffle, vraiment impressionnant. L’espace s’élève jusqu’à 39 mètres et est d’une même nuance de couleur du au bêton, qui à un rôle important quant à l’esthétique du lieu.
J’ai visité la cathédrale un dimanche, j’ai eu donc l’opportunité de voir l’édifice dans sa fonction : une messe !  Pour cette même raison je n’ai pas pu prendre de photos de l’intérieur, mais je vous laisse avec des photos trouvées sur le net!

 

Si vous avez l’occasion de passer par Tokyo, n’hésitez pas à visiter cet oeuvre de l’architecture moderne, vous n’en serez pas déçu !

nouvelle-signature

 

Tokyo : fish market et mangas !

Tokyo : fish market et mangas !

Hello hello !

Il est impossible de passer à Tokyo et de ne pas être impressionné par la culture du poisson. Mis à part les sushis, ils consomment le poisson sous toutes ses formes : cru, séché, mariné…et surtout d’une variété inimaginable !

Il était donc indispensable de passer au marché de poissons de Tsukiji. La criée commence à 5h du matin : les grossistes vendent aux revendeurs. Puis à partir de 7h30 du matin on peut visiter le marché en tant que client, et acheter son poisson. Ce qui est remarquable, c’est que le marché est très propre, zéro odeurs de poissons !

Vous pouvez aussi réserver à l’avance dans des restaurants qu’il y a sur place pour déguster le poisson tout juste péché ! Mais du poisson à 8h du matin, pour moi du moins, c’est moyen…

 

On y trouve aussi un marché aux légumes,  je ne sais pas vous, mais les cerises organisées si minutieusement m’ont épaté !

 

Dans la même journée, je suis allé à Akihabara qui est un des quartiers les plus mouvementés de la ville. On y trouve la culture des jeux-videos et des mangas en plus de tout un univers d’électroniques.

 

À très bientôt par ici !

nouvelle-signature

 

 

 


petit