Architecture à Beyrouth (Liban) : que voir?

Architecture à Beyrouth (Liban) : que voir?

Hello there !

Long time no see, but not forgotten. 

Après une année universitaire bien chargée, j’ai entamé mon été avec quelques jours au Liban, ou j’ai eu la chance de visiter la ville de Beyrouth.

Beyrouth, coeur de tolérance et de multiculturalité, c’est vue reconstruite plus d’une fois dû aux guerres, ce qui a fait de cette ville une oeuvre architecturale historique en soi.

(si vous cliquez sur les titres, vous allez directement vers maps 😉 ) 

Beirut Terraces // Herzog & de Meuron 

L’agence suisse gagnante du prix Pritzker (pour ceux qui ne connaissent pas ce prix, c’est un peu le Nobel ou L’Oscar dans le monde de l’architecture), qu’on ne presente plus, a batti ce gratte-ciel près de Zaytouna Bay sur la corniche de Beyruth. Tel un village à la verticale, un jeu de plateforme laisse place à des terrasses (d’où le nom de l’oeuvre) très légère presque flottante qui invitent l’extérieur à l’intérieur donnant une vue panoramique sur toute la capitale libanaise et sur sa baie.

 

 

Issam Fares Institute // Zaha Hadid 

Au sein de l’Université américaine de Beyrouth (The American Univeristy of Beirut), on retrouve l’oeuvre de l’architecte irako-britannique Zaha Hadid, (gagnante du Pritzker en 2004). Le bâtiment  presque aérodynamique et en mouvement donne en plus une sensation de dureté et de froideur due au béton avec lequel il est batti.
Les détails de la maille dans laquelle se fondent les ouvertures et les fenêtres accentuent encore plus l’esprit de mouvement de l’oeuvre. Il est à la fois impressionnant, de sa hauteur, ses rampes, et ses formes inclinées qui donnent presque la sensation que l’oeuvre tiens là par magie (mais non, ne vous inquiétez pas, en plus d’être une des signatures de l’architecte, les structures et la physique sont bien de son côté aussi, vous ne risquez rien!!! ).

 

 

Beirut Souks // Rafael Moneo

De la main de l’architecte espagnol et détenant lui aussi le prix Pritzker 1996 (ex-eleve mais aussi professeur a la retraite de l’université Polytechnique de Madrid, oui oui, je l’ai déjà croisé dans les couloirs), Beirut Souks vient se placer à l’endroit où l’on trouvait avant la guerre civile les Souk de la ville. Dans la reconstruction de Beyrouth par l’action Solidere, Rafael Moneo a créer ces galeries/ centre commercial, entre espaces à plein air, galeries inspirées par les galeries parisiennes, l’architecte a su réunir modernité et tradition avec la pierre blanche que l’on retrouve dans le reste de la ville.

 

 

USJ Campus de L’Innovation et du Sport // 109 Architects & Youssef Tohmé

109 Architects et YTAA ( Youssef Tohmé Architectes and Associates) tous d’eux des bureaux d’architecture libanais basés à Beirut, se sont unis dans cette oeuvre pour L’Université Saint-Joseph de Beyrouth.
Comme s’il était creusé dans de la pierre, l’oeuvre symbolise par ses ouvertures posées de façon aléatoires les conséquences de la guerre : on retrouve en effet dans la ville beaucoup d’immeuble souffrant des coups des guerres. Des détails de moucharabieh arabe accentuent le jeu d’ombres et de lumières, donnant une touche orientale à l’oeuvre architecturale.

 

 

Aishti Foundation // Adjaye Associates 

Design de la main de David Adjaye, un architecte britannique né en Tanzanie, la galerie a comme but d’unir dans un même endroit fashion et art. Comme sorti du futur, je vous conseille vivement d’y faire votre shopping, vous pourrez profiter ainsi d’un design très qualitatif en flanants entre ses différents niveaux.

 

 

Jihane Meziane Ghazal

 

Unpublished: Florence cet été

Unpublished: Florence cet été
Unpublished : article écrit et qui n’a jamais été publié pour x ou y raisons.
Écrit en Aout 2017, publié en Janvier 2018, un petit flashback estival. 

Hello,

Cet été pour moi, c’est vraiment un été européen! Après Paris, puis la Corse, me voici cette fois-ci dirigée vers la Suisse, et de là, j’ai commencé mon mini road trip au nord de l’Italie : Parme, Florence, et Milan !

J’ai décidé de centrer cet article autour la ville dans laquelle je suis le plus restée et qui de surplus a été ma villa favorite sans aucun doute : Firenze !

Le voyage a démarré depuis la Suisse direction l’Italie en passant par le superbe col du Mont Saint Bernard. Après plus de cinq heures de route, j’ai fais escale dans le petit village de Solignano, dans un bed and breakfast plus que correct avec une superbe piscine : Casa Lupi.

Le lendemain je prenais la route direction Firenze, et après les galères pour trouver du stationement dans la ville ( impossible de stationner dans la rue, la ville est entièrement piétonne) nous avons opté pour le garage Italia (recommandé par notre AirBnb) qui était le moins cher autour de 25 euros la journée.

Le AirBnb était un appart style loft sur deux étages et avec deux chambres, très bien placé près du PonteVecchio pour un prix très correct. Seul hic, la clim était faible et je peux vous dire qu’en plein mois d’aout à Florence il ne fait pas spécialement frais.

Maintenant, place à Florence.

Superbe.

On y mange bien, on y voit de belles choses, que demander de plus !

La Renaissance dans son état le plus pur, voir toutes ces oeuvres que j’ai étudié en cours m’a vraiment impressionné. La Chapelle Medicis, le David à l’academie des Arts, la cathedrale et le bapitistere de la main de Bruneleschi m’ont donné des frissons. J’ai vecu une scene qui m’a beaucoup ému, face à la Cathedrale Santa Maria di Fiore un homme jouait l’Été de Vivaldi : un moment de pur beauté.

Après un petit tour en Toscane, et une une journée à Milan, je repars de ce voyage les yeux plein de beauté et le coeur rempli d’art.

                                                                                     Ci vediamo Italia !nouvellesignatureIMG_1408.JPGIMG_1411IMG_1413IMG_1416IMG_1429IMG_1439IMG_1490IMG_1461IMG_1532

IMG_1567

Ces univers qui m’inspirent !

Hey there !

Aujourd’hui, autant vous que moi (surtout si vous me lisez) suivons des comptes Instagram, des blogs et des chaines Youtube qui nous inspirent. Je trouve ça magique la façon dont on peut partager tout un univers et une personnalité via des écrans. Personnellement, mon format favoris c’est la vidéo: le dynamisme, les couleurs et la musique transmettent vraiment toute une VIBE!

J’ai pensé que ça pourrait être cool de partager avec vous ces univers, que ce soit via blog ou autres, qui moi, m’inspirent énormément !

EPPColine : Aussi activiste que stylée !

Coline je la suis depuis quelques années déjà, et je l’ai connu via sa chaine Youtube. Depuis quelque temps, sa chaine a pris une tournure cruelty free/vegan/ activist et c’est tout en son honneur. J’adore ses vidéos voyages où on se sent totalement transporté avec elle, je vous laisse avec une de ces vidéos que je préfère, je sais pas vous mais on dirait que tout son univers est tout droit sorti d’un magazine de design nordique : je suis fan!
Youtube, Instagram.

Laith & Laila : the real Moroccan touch

Un compte Instagram sur lequel je suis tombé il y a à peine quelques mois, et dont je trouve l’univers totalement ouffissime. J’hésite entre le décrire comme un intérieur marocain revisité ou un intérieur à la marocaine qu’on pourrait retrouver autant à Miami qu’a Sydney ou encore à Essaouira. Sans surprise, ils sont designers d’intérieur et ont même leur propre boutique ! Check them out!
Instagram, Web.

 

Natasha Birds : la magique

Si le mot magique pouvait se décrire, Natasha est celle qui le fait le mieux! Elle est illustratrice ce qui lui donne une liberté folle au moment de partager son univers. Extrêmement talentueuse, que ce soit son blog, son Instagram ou ses vidéos, elle est ce qu’on pourrait appeler une artiste complète!
Instagram, Youtube, Web.

 

Claire Marhsall : hey Claire!

Je la suis surtout sur Youtube, là où son univers me parle le plus. Chacune de ses vidéos est pour moi comme une histoire, mise à part l’univers de son appart dont je suis fan, la façon dont elle transmet ses ressentis me donne vraiment l’impression d’être posé avec elle dans son salon, comme vous pouvez le voir dans la vidéo que je vous partage juste en bas !
Youtube, Instagram.

 

J’ai beaucoup aimé partager avec vous dans cet article tous ces univers qui m’inspirent et dans lesquels je me retrouve, N’hésitez pas à partager avec moi, ici ou sur Instagram, ces univers qui vous inspirent à votre tour !

À très bientôt !

nouvellesignature

La Corse en Catamaran ⛵️

 

Hello les petits voyageurs !

(promis, je serais assidu, j’ai juste eu deux mois où je n’ai pas arrêté, et j’en suis super reconnaissante, mais écrire me manque donc je compte bien m’y remettre)

Après le Mad Cool à Madrid ou j’ai pu voir Kings of Leon (si vous ne l’avez pas lu, c’est ici!), j’ai passé 72h express à Paris ,entre tourisme (je vous laisse deux photos, dont une superbe de la Sainte Chapelle, quelle merveille!), retrouvailles amicales et gripe chopé entre deux, j’ai repris mon énième vol direction : Ajaccio⛵️!

Nous avons passé deux jours dans les montagnes près d’Ajaccio dans le petit village de Travaco, nous avons mangé local (les légumes achetés directement chez l’agriculteur) et avons profité de la montagne, des vues, et d’une baignade dans une petite rivière. C’était la première fois que je me baignai dans de l’eau douce naturelle, et j’ai adoré ça!

Quant à Ajaccio, c’est une superbe petite ville portuaire qui garde l’empreinte de son histoire. Le centre ville, m’a beaucoup rappelé celui de Casablanca de la période du protectorat.

Nous avons entamé après ces quelques jours notre croisière à bord d’un catamaran, avec pour but de faire tout le sud de la Corse en passant entre celle-ci et la Sardaigne. Le catamaran était confortable, les chambres petites mais vu que la majorité du temps on le passait a bronzer sur le ponton ou dans l’eau, c’était plus que suffisant.

Je peux vous dire que la Corse est une île vraiment paradisiaque, dans tous les coins où nous sommes passés, l’eau était super propre et d’un éventail de bleu juste incroyable . On pouvait voir des paysages très different : les Lavezzi très rocheuse et d’un bleu foncé,  les montagnes pleines de verdures en passant par des criques d’un bleu digne des Bahamas! Quant aux corses, et malgré ce qu’on peut entendre, ce sont des gens très chaleureux et qui accueillent extrêmement bien les touristes : on sent que cette île est aimée par ceux qui l’habitent.

Nous avons fait plusieurs petites escales dans de tout petits ports, et une “grande” escale à Bonifacio, perché dans le haut d’une falaise, l’ancien centre-ville façon médina est très mignon, quoique assez touristique, la ville est indéniablement belle, comme sculpté dans de la roche!

Je passais mes journées à bronzer, profiter du paysage et de la nature, à lire  (j’ai dévoré deux romans d’Agatha Christie) et à déguster de la bonne gastronomie Corse, en somme, j’étais en  v a c a n c e s  !

N’hésitez vraiment pas à visiter la Corse si vous en avez l’occasion, vous n’en serez pas déçu, elle est belle et porte très bien son nom : l’île de beauté!

 

IMG_1143IMG_1165IMG_1175IMG_1177IMG_1194 (1)IMG_1198IMG_1220IMG_1249 (1)IMG_1285IMG_1301IMG_1315IMG_1320

See you soon par ici !

nouvellesignature